La Fabrication d'un violon

Mis à jour : 9 sept. 2019

Chers amis, j'aimerais un peu parler de la fabrication des violons et de mon violon qui m'accompagne partout depuis des années...



La Matière

Les grands centres de lutherie sont souvent situés dans des régions montagneuses car ils demandent un choix privilégié d'essences de bois.

Les épicéas viennent de Suisse, de Roumanie ou de Tchécoslovaquie. Le luthier (celui qui fabrique l'instrument) choisit souvent le bois semblant le plus adapté à son travail sur des arbres déjà coupés, mais certains, grâce à leur très solide expérience, savent porter leurs choix sur des arbres encore debout.



L'érable vient d'Europe centrale. C'est en érable que seront fabriqués le fond, le manche et les éclisses.

En plus de ses qualités décoratives, l'érable possède des propriétés mécaniques de résistance et de souplesse.


L'ébène, dont sont faits la touche, le cordier et les chevilles, vient traditionnellement de Madagascar. Ce bois très résistant est très difficile à travailler.


Tous ces bois demandent un très longu temps de séchange: 4 ou 5 ans.


La fabrication d'un violon demande une grande précision. Il faut façonner puis assembler 80 pièces de bois. La durée de la réalisation se compte en centaines d'heures.




Quel est le prix d'un violon ?

Un violon "professionnel" coute à partir de 10.000 euros en France. Le prix peut monter jusqu'a 9,8 million d'euros pour le violon conçu en 1721 par Antonio Stradivari (son « âge d’or »), le Lady Blunt...



Sans compter l'archet !!! et les autres accessoires qu'il faut changer régulièrement.



Un violon c'est fragile! Donc jouer en plaine air peut abimer l’instrument. Pluies, humidité, soleil, sècheresse INTERDIT !!!!



Mon violon c'est un violon italien de Roberto Panizzutti qui m'accompagne partout depuis 2007 !